Taekwondo WT

noms : World Taekwondo, taekwondo WT, taekwondo WTF, tae kwon do WTF,

principe : art martial et sport olympique dirigé par la fédération WT (World Taekwondo)

origine : le 11 avril 1955 en Corée, création de la fédération WTF en 1973. Elle change de nom en 2017 en se renommant World Taekwondo

fondateurs : Maitre Choi Hong-hi (ancien général sud coréen, 1918-2002) et créateur du taekwondo, Dr Kim Un-Yong (premier président de la WTF), les kwans (écoles martiales coréennes)

 

Présentation :

La traduction et signification de taekwondo est poing (tae), pied (kwon), esprit-voie (do).

logo world tkd

Nouveau logo et nouveau nom en 2017 pour la fédération (tous droits réservés WT).

Logo de la fédération WTF (tous droits réservés WTF).

Ancien logo de la fédération WTF (tous droits réservés WTF).

Le taekwondo WT est actuellement le plus connu, et le plus pratiqué des arts martiaux coréens.

Le taekwondo a été conçu à partir de plusieurs arts martiaux traditionnels coréens (ex : le tangsoodo, le taekkyon, le subak, le kwonbop), qui étaient enseignés dans différents écoles (les kwans).

Ces différents écoles martiales coréennes (les kwans) se rassemblent, et forment la fédération coréenne de Tae Su Do. L’objectif était de réunir ces différents techniques et savoirs afin de concevoir un art martial coréen moderne.

En 1965 le Tae Su Do devient officiellement le Taekwondo.

Le siège de la fédération WT est le Kukkiwon en Corée du sud.

Le taekwondo WT et le taekwondo ITF sont gérés par deux fédérations différentes et autonomes.

Ces deux taekwondo ont des point communs, mais aussi des spécificités (techniques, règles, tenues, etc.).

Le taekwondo WT est devenu pour la première fois sport olympique en 1988 au JO de Séoul, dans la catégorie sport de démonstration.

Compétition de tae kwon do avec plastrons électroniques.

C’est au JO de Sydney en l’an 2000, qu’il est devenu épreuve olympique à part entière.

En 2017 la fédération « World Takwondo Federation » change de nom et se renomme « World Taekwondo ».

 

Parmi les différentes activités pratiquées dans le taekwondo WT, il y a :

– kibon (ou kibbon) : techniques

– poumsee (ou poum-sae, poomse, poom-se, poomsé) : succession de techniques codifiées représentant un combat.

Il existe 17  poumsees.  Il y a d’abord les 8 taegeug poumsees dits « de bases » :  de la ceinture blanche à la ceinture noire 1er Dan (Taegeug Pal-Jang). Il existe ensuite 9 poumsees dits « supérieurs » pour les autres dans.

Poumsees de bases :

01 Taegeug Il-Jang
02 Taegeug Yi-Jang
03 Taegeug Sam-Jang
04 Taegeug Sah-Jang
05 Taegeug Oh-Jang
06 Taegeug Youk-Jang
07 Taegeug Tchil-Jang
08 Taegeug Pal-Jang

Poumsees supérieurs :

09 Koryo
10 Kemgang (keumgang)
11 Taebaek
12 Pyongwon
13 Sipjin (sipchin)
14 Jitae (chitae)
15 Chonkwon
16 Hansu (jansu)
17 Ilyeo (ilio)

– kyorugi : combat (avec ou sans touches)

– kyokpa (ou kyukpa) : techniques de casse

– ho-shin-soul : self défense

– compétitions : combats ou poumsees

Coup de pied niveau haut lors d’une compétition de tae kwon do.

Parmi les pionniers du taekwondo en FRANCE venant de COREE DU SUD, nous pouvons citer Maître LEE KWAN YOUNG (actuellement 9ème dan et enseignant en région parisienne), et Maître LEE MOON HO (actuellement 9ème dan et enseignant en région nantaise). Nous les remercions grandement pour leurs implications et leurs savoirs.

Vidéos :

 

Liens :

http://www.worldtaekwondo.org/

http://www.fftda.fr/

http://www.abft.be/

http://www.taekwondo.ch

http://www.taekwondo-quebec.ca/

http://www.kukkiwon.or.kr

http://www.leemoonho.com/

http://www.lee-kwan-young.com/

http://www.ffst-multisports.com

https://fr.wikipedia.org/wiki/Taekwondo